Le jardin en permaculture

Nos prédécesseurs travaillaient déjà le jardin façon respectueuse de la nature.

C’est donc naturellement que suite à l’arrêt de l’activité d’Utopaille, ils l’ont ensemencé en engrais verts. Nous sommes donc arrivés sur un sol bien vivant, ce qui nous a permis dès la 1ère année de planter et semer sur une belle surface, avec des résultats qui nous ont fait plaisir.

Pour la suite, nous souhaitons cultiver le jardin en appliquant les principes de la permaculture.

Notre définition de la permaculture

Bien que nous abordions le thème de la permaculture dans la rubrique jardin, pour nous la permaculture ne se limite pas au jardin, bien au contraire !
C’est à nos yeux un projet de vie basé sur des valeurs que nous espérons partager avec d’autres permaculteurs, ou non. La définition que nous avons retenue de la permaculture se résume à 2 mots : prendre soin

  •     de la terre
  •     des êtres vivants
  •     de nous, pour permettre les 2 points précédents !

Et si on a droit à 1 mot de plus, c’est le partage !

Produire en abondance, pour satisfaire nos besoins et distribuer les surplus, partager de beaux moments, des connaissances…

Faire ce que l’on peut à notre échelle pour contribuer à la construction d’un monde plus doux…

Cette définition est très simplifiée ! Les sources ne manquent pas pour vous permettre de découvrir plus en avant la permaculture.

Que trouve-t-on au jardin d’Utopaille ?

Le potager

Avez-vous déjà goûté les salsifis frais ? les tomatillos ? les brèdes mafanes ? les choux raves ?

Bien sûr, nous ne négligeons pas les classiques, mais nous sommes ravis de découvrir ou redécouvrir certains légumes plus rares. Nous vous les présentons au fil des saisons sur le blog.

Le verger

Quelques arbres fruitiers sont déjà implantés sur le terrain, et nous avons pu profiter de récoltes de cerises et de pêches de vigne.
Nous souhaitons planter des fruitiers en abondance, et dans cette optique, nous avons acheté en début d’année 2017 une centaine de porte-greffes. Une vingtaine de greffes seulement ont pris en 2017, quelques unes de plus en 2018, et on espère que la majorité sera sur la ligne de départ en 2019 !

Les fleurs

C’est la poésie du jardin ! Les fleurs sont présentes partout dans notre potager : oeillets d’Inde avec les tomates, c’est classique ! Capucines pour le bonheur de nos assiettes, julienne des dames, hémérocalles, glaïeuls … En 2019, les fritillaires feront leur entrée au jardin, dans l’optique d’éloigner les campagnols.

Le rucher

2018 a été une véritable hécatombe, et nous avons perdu nos 4 ruches en janvier, pleines de miel. 2 petites ruches ont survécu à l’été 2018. Espérons que 2019 sera plus favorable, et que nous pourrons mettre en service la ruche Kenyane qui attend ses locataires depuis 1 an.

Depuis 2 ans, pas de récolte de miel, mais ce n’est pas une priorité.

Dans notre projet, nous prévoyons de construire un rucher en dur, afin de protéger les abeilles du vent, du froid et des fortes chaleurs.

LeS poules

Elles étaient là bien avant nous ! Et nous sommes maintenant ravis de les observer. Elles se promènent soit dans leur grand parcours, soit librement dans le jardin en hiver.
Ici, aucun risque qu’elles passent à la casserole !

0 Partages