Béa et henry - utopaille

Rencontres Creusoises : Béatrice et Henry Nguyen

Bonjour,
Aujourd’hui, je souhaite vous présenter les premières personnes que nous avons rencontrées en arrivant en Creuse, et pour cause ! Béatrice et Henry sont les créateurs d’Utopaille !

Difficile de vous raconter leur histoire tant elle est riche et variée, alors on va se contenter de la dernière décennie…

L’école buissonnière

Il y a 10 ans, Béatrice et Henry vous auraient fait prendre le chemin des écoliers : c’est en effet dans l’ancienne école de l’Age qu’ils recevaient leurs hôtes, après avoir assuré la rénovation du lieu historique : transformation des classes en chambres douillettes, et du préau en salle à manger.
5 chambres d’hôtes dans un cadre pittoresque, et une table déjà réputée.
Mais rassurez-vous, ils vous auraient bien renseignés sur de belles balades alentour, permettant de faire l’Ecole Buissonnière ! Depuis, Béatrice et Jean-Jacques ont pris le relais, et vous pouvez toujours profiter d’un accueil aux petits oignons dans ce cadre exceptionnel.

Utopaille

En 2009, c’est le début d’une nouvelle aventure : la construction de l’actuel Utopaille. Comme son nom le laisse penser, Utopaille est une maison… en paille !
Deux ans de chantier en auto-construction, et la mise en oeuvre de techniques et matériaux écologiques plutôt rares à l’époque :
– Murs en paille sur base de briques Monomur et structure poteaux-poutres, enduit chaux et pigments naturels. Minimisation maximale des COV (Composés Organiques Volatiles)
-Toiture en bardeaux de mélèze, sous toiture en laine de bois
– Production photovoltaïque
– Récupération des eaux de pluie pour alimenter le bassin et une citerne
– Chauffage bois double combustion

Mais Utopaille, c’est rapidement bien plus qu’une maison. En 2010, le jardin-restaurant bio-écologique commence son activité : le jardin produit des légumes anciens sans chimie, qui sont transformés par Béatrice et Henry. Et le reste vient de producteurs locaux, en bio de préférence.

Béatrice et Henry en cuisine - Utopaille

Le collectif Utopaille

Quelque temps plus tard naît le collectif Utopaille, qui réunit des acteurs-partenaires qui s’accordent sur une quête de sens (philosophie, utopie de l’ailleurs autrement, projets de vie, humanisme) et des valeurs communes (ancrage dans le territoire, respect du vivant). Impossible à résumer en quelques lignes ! Mais tout cela est très cohérent et fait fi de l’immobilisme. Pour faire simple, on dira que c’était une mise en oeuvre concrète de la permaculture humaine (et particulièrement du concept de résilience) bien avant qu’on en parle en France !

« Même si partir fut, un temps, un échappatoire à la faim et à la pauvreté, soyons convaincus d’une chose : nous pouvons encore retrouver, là où nous vivons, tout ce qu’il faut (pour être heureux !). Comment ?
En nous organisant pour prendre en charge, sur place, des solutions innovantes, nouvelles, efficaces, dans les domaines les plus critiques de nos existences ; à savoir, ceux pour lesquels un trop grand nombre, désormais, n’a plus accès :
                        PARTAGE
                        HABITAT
                        ALIMENTATION
                        SANTE
                        EDUCATION
Un territoire reconnecté et en PHASE avec le bien-être et les besoins fondamentaux de ses habitants. »
Charte alternative et citoyenne du collectif Utopaille (extrait)

La nouvelle maison en paille au printemps - Utopaille

Vers un éco-hameau ?

En 2015, l’heure de la retraite sonne pour Henry, et le restaurant est momentanément fermé. Mais qui dit retraite ne dit pas inactivité : dans l’optique de la vente d’Utopaille, une nouvelle maison en paille voit le jour, juste à côté ! De nouvelles techniques sont mises en oeuvre pour cette maison qui se veut plus compacte, mais toujours bio-climatique… et auto-construite.

La nouvelle maison en paille en hiver - Utopaille

Nous nous sommes rencontrés fin 2016, et l’accueil de Béatrice et Henry a été un élément déterminant dans notre choix de nous installer à Utopaille pour y relancer une activité qui sera à la fois proche et différente de celle insufflée par nos chers voisins ! J’en profite pour les remercier pour leurs encouragements, et les rencontres passionnantes qu’ils nous ont permis de faire. Sans oublier les bons petits repas partagés (la barre est haute !).

Merci pour votre lecture, et à très bientôt…

Bénédicte

6 réflexions sur “Rencontres Creusoises : Béatrice et Henry Nguyen

  1. Henry dit :

    Ah ! Combien nous aurions été heureux de rencontrer Bénédicte et Laurent à ce moment là, aux belles heures d’Utopaille !
    Il n’empêche, c’est à nous de leur dire merci, aujourd’hui, pour la continuité de cette belle histoire qu’ils nous proposent d’écrire, de prolonger et de réinventer à leur manière.

  2. alice dit :

    Je suis arrivée dans la Creuse il y a trois ans et pour chercher une maison à louer avec Pierre-Marie on s’est posé.e.s dans une chambre d’hôte et on a chercher un resto végétarien… à l’époque nous avons trouvé Utopaille pour nous rendre compte que c’était fermé!!! On était très déçu.e.s… au moins autant qu’on est enthousiastes, curieuse et curieux de voir ce qui naîtra du coeur et de l’imagination de Béné et Laurent!!!
    Pas de pression bien sûr… 😉 Prendre le temps c’est si rare et précieux que c’est une victoire que vous arriviez à le faire!
    Ce qui est à venir est prometteur! avis aux amatrices et amateurs…
    des bises chaleureuses!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *